La Poste : comment un courrier atterrit dans votre boîte aux lettres ?

La Poste : comment un courrier atterrit dans votre boîte aux lettres ?

Mécanique complète et complexe : La Poste est une entité incontournable dans l’envoi et la réception de différents plis. Avec plus de 140 lettres distribuées chaque secondes en France, ce service, telle une machine bien huilée, s’évertue à rester le pilier de l’interconnexion. Alors, de la pose du timbre à la boîte aux lettres de votre correspondant : comment cela se passe ?

140 lettres par secondes, cela correspond à plus de 120 millions par jour ainsi que 4,30 milliards par an. Ces chiffres ne comptent que les lettres simples, non les colis. Force est d’admettre que cela représente une somme d’informations incroyable relayées chaque jours par les fonctionnaires des services postaux.

De l’envoi à la Boîte aux Lettres : plusieurs niveaux de tris !

Commençons par le commencement. Le parcours de votre lettre, au préalable rédigée et timbrée, débutera lorsque le facteur fera sa tournée quotidienne de préventivement.  En effet, les fonctionnaires postaux passent tous les jours dans les différents boîtes aux lettres publiques afin d’en récolter le contenu.

Dès lors, se met en marche les « niveaux de tris », avant que votre pli ne parviennent à votre interlocuteur. Cela consiste en premier lieu à rapatrier le courrier au sein de la plateforme la plus proche, qui regroupe et recueille toutes les lettres et colis de la zone.

Des machines optiques composent ce premier niveau de tri, avec pas moins de 14 lettres lues et classées par secondes. En fonction du code postal indiqué sur le pli, les lettres arrivent directement au service de transport chargé de l’acheminée vers le lieu de destination.

C’est durant la nuit que le transporteur apportera le courrier vers la plateforme postale, correspondante à la  zone concernée. Là, nous avons à faire au deuxième niveau de tri, puisque l’étape suivante sera de conduire la lettre vers le centre de distribution, local, pour enfin terminer sa course dans votre boîte aux lettre.

Les Postiers : au cœur de ce système !

Si le plus gros du tri est bel et bien effectué par des automates, n’oublions pas que leurs rôles se limite à du classement. Pour le reste, et heureusement, c’est l’employé(e) de La Poste qui reste au cœur de cette mécanique.

Pour terminer ce processus, le facteur se voit alors attribuer votre lettre. En effet, chaque postier se voit affecter à un secteur d’une localité ou d’une municipalité. Ainsi, son travail sera le dernier élément du cheminement de votre pli.

Grâce à son passe-partout (ce que l’on nomme un pass PTT), ce dernier peut sans problème accéder aux boîtes aux lettres (pour les colis) ou aux halls d’immeubles des usagers afin de remettre le précieux courrier à son destinataire.

Tout un cheminement, donc, pour transmettre un message vers votre destinataire. Cependant, ce réseau, fort d’expérience, connaît sa musique sur le bout des doigts et s’améliore de jours en jours pour proposer des services toujours plus rapides et efficaces.

En démarquant de façon claires les territoires (localités, villes, départements, régions, etc.), cette organisation peut sans soucis acheminer les différents envois en un temps records. La moyenne actuelle est d’environ deux jours pour transmettre un courrier. Force est d’admettre que si cela est rapide, les avancées technologiques et humaines ne feront que réduit encore plus ce délai.